Saison 3 - Épisode 3 avec Brad Lips
Aider les think tanks à changer le monde

Brad Lips est le PDG d’Atlas Network, une organisation sans but lucratif liant plus de 400 groupes de réflexion qui défendent le libre-marché partout sur la planète. Ses textes ont été publiés dans de nombreuses publications dont Forbes et The American Spectator. Il donne régulièrement des conférences sur la libre entreprise comme solution à la pauvreté et sur le travail des partenaires d’Atlas dans le monde.

 

La liberté croît et décroît d’abord en raison des idées qui ont de l’emprise sur l’imaginaire des gens. Les think thanks ont donc la capacité de faire progresser la cause de la liberté en expliquant et en disséminant les fondements économiques et moraux justifiant de laisser les gens vivre leur vie avec le moins d’ingérence possible. Dans cette entrevue captivante, Brad Lips parle d’aider les think tanks partout dans le monde à faire cela.

Des millions de gens parmi les plus vulnérables de la planète se sont sortis de la misère au cours des dernières années en partie en raison de l’expansion des libertés économiques, une bonne nouvelle que l’on oublie trop souvent. Pourtant, les obstacles légaux demeurent omniprésents, empêchant l’entreprise privée d’atteindre son plein potentiel. « Dans plusieurs sociétés, des intérêts bien établis bénéficient de lois et de règlements qui empêchent les compétiteurs d’entrer sur le marché », soutient Lips. Les bénéfices qu’obtiennent ces intérêts particuliers sont concentrés, tandis que les coûts sont dispersés sur l’ensemble de la société, ce qui explique pourquoi vous avez besoin de gens qui croient au principe de la liberté individuelle et s’opposeront à de telles distorsions du marché.

De plus, la liberté économique s’accompagne habituellement d’autres formes de libertés, malgré des contre-exemples comme celui de la Chine, qui a jusqu’à maintenant été capable de concilier autoritarisme et capitalisme. Brad Lips ne croit cependant pas qu’une telle situation puisse perdurer. « Si vous arrivez à libérer une activité économique qui permet aux individus de se prendre en charge, à établir des droits de propriété et à accorder ces incitations correctement, vous obtiendrez des sociétés qui demanderont nécessairement des libertés politiques et une presse libre. »

Lorsqu’il relate le travail des partenaires d’Atlas Network en Corée du Sud, en Argentine, en Afrique du Sud et ailleurs, Lips est catégorique à l’effet que les partisans du libre marché n’ont pas d’excuses à présenter pour leur appui à des institutions qui élèvent les plus démunis et rendent les sociétés plus dynamiques et plus riches. Du point de vue moral, les amis de la liberté sont en terrain solide, soutient-il, et ils devraient le revendiquer sans gêne.

En lien avec cette entrevue : Atlas Network | Brad Lips

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

Facebook