Saison 3 - Épisode 2 avec John Stossel
De journaliste proconsommateur à partisan du marché

John Stossel est depuis longtemps journaliste, auteur et personnage de la télévision. En 2009, il a quitté l’émission 20/20 du réseau ABC, dont il était coprésentateur, pour animer sa propre émission à Fox Business. À la fin de 2016, il a annoncé qu’il présentait sa dernière émission à Fox et entamait une nouvelle collaboration avec Reason TV. Il a publié trois livres : Give Me a Break (2004), Myths, Lies, and Downright Stupidity (2007) et No, They Can't: Why Government Fails—But Individuals Succeed (2012).

 

Le monde du journalisme n’est pas généralement reconnu pour son adhésion au principe d’un marché exempt d’intervention gouvernementale. Beaucoup de gens croient qu’ils y a un parti pris gauchiste dans le monde des médias. Comme l’explique John Stossel dans cette entrevue abordant de nombreux sujets, il a déjà embrassé de telles opinions anti marché. Quand il a commencé sa carrière comme journaliste couvrant les questions de consommation, il cherchait à dénoncer des propriétaires d’entreprise véreux et son travail lui a rapporté de multiples prix Emmy.

Avec le temps, Stossel a remarqué que les règlements et programmes gouvernementaux, comme les nombreux produits défectueux et services douteux qu’il avait démystifiés en début de carrière, fonctionnent souvent autrement que promis. « Peu à peu, j’ai vu comment cette réglementation que nous réclamions tous comme défenseurs des consommateurs semblait bonne mais empirait les choses. Au lieu de régler les problèmes, elle ne faisait qu’augmenter le prix de tout. »

Lorsque les marchés sont libres, cependant, les producteurs doivent se concurrencer pour attirer des clients et les tricheurs ne prospèrent pas longtemps, parce que tout finit par se savoir. Dans un tel contexte, la meilleure façon de réussir, selon Stossel, c’est de bien servir sa clientèle. Ainsi, les produits et services tendront à s’améliorer. « Nous devrions tous remercier le capitalisme quand nous allons au supermarché : il offre 30 000 produits, ses allées sont larges, il est bien éclairé et est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, contrairement à tout ce que fait le gouvernement. » Pourtant, nous tenons de telles merveilles modernes pour acquises.

Qu’il s’agisse du gel des loyers qui nuit aux pauvres ou d’Uber que des politiciens à la mode interdisent, Stossel ne se gêne pas pour donner son avis. Il attaque aussi l’Environmental Protection Agency, qu’on devrait selon lui appeler « Enough Protection Already » et il note que les bureaucrates croient mal faire leur travail s’ils ne rédigent pas continuellement de nouveaux règlements. Pourtant, le monde ne s’écroule pas quand les gens sont libres de réaliser leurs propres objectifs. En fait, il s’en porte mieux.

En lien avec cette entrevue : John Stossel on Fox | Reason TV | No, They Can't: Why Government Fails—But Individuals Succeed

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

Facebook