Saison 1 - Épisode 5 avec Tom Palmer
Des combats en faveur de la liberté dans le monde

Tom Palmer est vice-président principal pour les programmes internationaux à la Fondation Atlas et senior fellow de l’Institut Cato. En plus de ses nombreux voyages, il est l’auteur de Realizing Freedom: Libertarian Theory, History, and Practice (2009).

 

Peu de gens avaient prédit, avant que cela survienne, l’effondrement de l’Union soviétique. Tom Palmer est l’un des rares qui ont vu venir cet événement et il croyait que ce qui allait remplacer ce système était d’une importance cruciale. C’est pourquoi il a déménagé en Autriche pour être en meilleure position de promouvoir les idées de liberté derrière le Rideau de fer.

Dans cette entrevue captivante, M. Palmer insiste sur le fait que lorsqu’il était en Europe de l’Est, en Irak ou en Afghanistan, il n’était aucunement intéressé à répandre ces idées d’une façon agressive ou combative. Au contraire, « ce sont des idées attrayantes, qui expliquent comment les gens peuvent cohabiter pacifiquement et dans un respect mutuel, tout en respectant la dignité de chacun, en commerçant plutôt qu’en volant, par exemple, en dialoguant plutôt qu’en assassinant ceux qui sont en désaccord avec vous ». Il soutient que ce qui manque est simplement qu’on puisse entendre ces idées attrayantes, ce pourquoi il appuie la traduction des écrits sur la liberté dans d’autres langues comme l’arabe.

Non seulement n’est-il pas nécessaire de répandre les idéaux de liberté au moyen de la force, mais la guerre est en réalité la plus grande menace à la liberté, selon M. Palmer, et on devrait donc y recourir uniquement lorsqu’il n’y a absolument pas d’autres options. Il s’est opposé à la guerre en Irak et prétend que les récentes tentatives d’intimidation de l’Iran font preuve d’une grande irresponsabilité.

Bien qu’il défende l’idée d’un État limité, Tom Palmer est aussi partisan d’un gouvernement fort. Il affirme que « Ce qu’on constate dans une bonne partie du monde, c’est que les gouvernements en font à la fois trop et pas assez ». Ils font des choses qu’ils ne devraient pas faire – des choses qui n’ont aucun effet positif ou qui sont carrément criminelles – et ils ne font pas ce qu’ils devraient faire, c’est-à-dire protéger la vie, la liberté et la propriété, et instaurer un système de loi qui fonctionne.

En lien avec cette vidéo : TomPalmer.com | Fondation Atlas | Realizing Freedom: Libertarian Theory, History, and Practice

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

Facebook